915 charest ouest, québec
418 686-5089 / info@ladymaryann.ca
2 mai 2016

L'inconnu de mes vacances

J'ai 24 ans, de taille mince, blonde, bien cambrée avec des formes un peu ronde à mon goût. Nous étions avec mon chum et notre fils, en vacances en Floride à Fort Lauderdale dans un motel agréable. Il était plus de minuit, mon fils et mon chum dormaient, mais moi je souffrais d'insomnie. Je décidai donc d'aller prendre l'air sur la petite terrasse au bout du couloir où donnait notre chambre. J'enfilais une courte sortit de bain, pour aller m'accouder à la rambarde. Il faisait noir et sans voir la mer, on entendais un clapotis de l'eau.

J'étais là plongée dans mes pensées depuis plusieurs minutes, quand je sentis une présence. Quelqu'un venait de s'accouder à la rampe près de moi. Un rapide coup d'oeil et, dans la noirceur, je devinai un homme en peignoir. Je restais immobile lorsque je sentis sa main frôler la mienne. Je ne bougeai pas. Devant immobilité, la main vint se poser sur ma nuque qu'elle caressa un moment, puis sur mes épaules descendit en suivant le profil de ma taille, s'attarda sur mes fesses, descendit encore un peu pour remonter cette fois sous ma sortie de bain et continua l'exploration de ma chatte. Cette main chaude sur mes fesses nues et l'insolite de la situation m'excitaient. La main glissa plusieurs fois dans ma raie entre les deux globes, avant de s'infiltrer entre mes cuisses. Plus que troublé, j'écartais les jambes pour faciliter les caresses de plus en plus précises que je sentais maintenant au niveau de ma chatte mouillé...

Ce petit jeu dura peu et l'homme vint se placer derrière moi. Il me retroussa complètement, remontant ma sortie de plage jusqu'au épaules. Je sentais sa queue dure comme mes cuisses. Trop excitée désormais pour lui refuser quoi que ce soit, je faisais ressortir mes fesses pour lui faciliter l'accès à ma chatte. Il me pelota un instant, écartant mes lèvres pour y glisser un doigt, puis je sentis enfin sa queue se glisser au fond de mon vagin. Il commenca un lent va-et-vient.

Il avait pris mes seins dans ses mains et les malaxait durement, prenant de temps en temps mes seins entre ses doigts pour les serrer et les faire rouler. Son pénis allait et venait en moi me procurant le plaisir que je voulais. Enfin il lâcha mes seins, me prit par la taille, et accéléra son mouvement à grand coups. J'entendais le flic-floc de mes fesses contre son ventre, il me balançait en avant, me plaquait contre lui.. et je sentis son liquide chaud se déverser en moi en longues giclées.

Nous restions soudé l'un à l'autre quelques temps puis il se retira et rabattit ma sortie de bain. Je pensais qu'il allait se rapprocher de moi, mais ne sentant plus sa présence, je me retournait et ne vis plus qu'une ombre qui s'éloignait dans le couloir. Je regagnais ma chambre à mon tour et après m'être lavée je retournait au lit. Nous n'avions échangé aucune parole, seulement des gémissements. Il m'avait prise ainsi le souvenir de cette aventure restera marquer à jamais dans ma mémoire. Evidemment, mon mari, qui me croit fidèle n'a jamais rien su de tout cela.

Annabelle xx

Par: Annabelle

Partager cette histoire

Envois-nous
ton histoire

Fais nous connaitre tes histoires ; tes histoires les plus tordus ou les plus sensuel…

Envoyez

Catégories

Archives

Facebook